72H à la Ferme Capri

📌 Ferme Capri par la Cité de l’Agriculture, Marseille
Photos prises entre août 2021 et octobre-novembre 2023

ferme capri marseille

Alors que le 15e arrondissement de Marseille est considéré comme un désert alimentaire, la Cité de l’Agriculture y implante un lieu d’expérimentation et de lien social autour de l’alimentation durable.

Depuis 2019, un travail est fait pour redonner de la vie au sol. En avril 2021, la ferme Capri ouvre au grand public, proposant des ateliers éducatifs, une vente en direct. Chaque mercredi, Capri est ouvert à tous, habitants du quartier et bénévoles. En parallèle, l’équipe maraîchère et scientifique documente l’impact de la ferme urbaine sur son environnement.

En 2022, après un an d’expérimentation, la Ferme Capri tisse plus que jamais les liens avec les voisins. En témoigne la récente mise en culture de gombo, un légume vert originaire d’Afrique et d’Inde. Pour les communautés du 15e qui souhaitent cuisiner leurs recettes traditionnelles, le gombo importé est cher et évidemment pas local. L’équipe maraichère récupère les graines d’une voisine sénégalaise jusqu’à constater que la plante exotique s’épanouit à Capri. Depuis, lors de la vente du mercredi, les habitants du quartier font la queue bien avant l’ouverture pour ne pas rater ce précieux ingrédient. Il en est de même pour l’agrandissement de la parcelle de piments. Quant à la culture de gingembre, l’expérimentation sera à renouveler cette année après un premier échec.

De nombreuses activités avec les centres sociaux et associations de quartier voisins sont organisés. A l’image de cet atelier culinaire & artistique organisé par Souhila Larabi et Clémence Mimault (résidentes Artagon), dans le cadre des résidences « Rouvrir le monde, un été culturel apprenant » soutenu par la DRAC, durant les vacances de Toussaint 2022. L’objectif : que les enfants réalisent une oeuvre autour de la commensalité, l’acte de partager la table – un repas. Durant une semaine, ils se questionnent sur la place de l’alimentation et du repas en tant que fondement de l’organisation sociale. Un atelier ponctué par une présentation des sculptures réalisées et d’un repas partagé à base de légumes de la ferme Capri récoltés la veille.

Durant 72h, je documente cet atelier vivant, spontané, coloré. En avril 2023, à l’occasion des 48H de l’agriculture urbaine, cette série photo donne lieu à une exposition.